Skip to content
from the February 2012 issue

A quel moment leur langue s'était-elle immiscée dans la nôtre

A quel moment leur langue s'était-elle immiscée dans la nôtre
Que mon frère s'exprima en arbousier
Que la mère lia sa sauce avec la résine noire du frêne

Les branches femelles firent main basse sur le linge suspendu aux cordes
Les pousses juvéniles sautèrent a pieds joints sur nos nuits
  fissurèrent nos pavés
L'avis de recherches lancé via vents et marées mena à un merle
C'est lui qui incendia la forêt avec une allumette
Lui qui chanta I'alléluia d'un ton moqueur à l'enterrement du vieux chêne
Nos ouvertures étroites ne jouaient aucun rôle dans la moisissure du seul livre que nous possédions
  la mère analphabète lisait ses nervures

Read more from the February 2012 issue
Like what you read? Help WWB bring you the best new writing from around the world.