Skip to content
Words Without Borders is one of the inaugural Whiting Literary Magazine Prize winners!
from the January 2019 issue

Moins un

L’écoulement de ta dérive –


dès à présent tu glisses sur le chemin


j’aimerais
dans une langue lointaine 
te dire ce que je ne
comprends pas 


**

Plus rien ne te rattrape du doute
de l’obsession
des semences

ton corps est amnésie plurielle futile limpide
disparition

tient lieu d’espace
tient lieu de vide 

à cercler


**

Non visible     le sens
sommeille vacille sur la faille 
tu n’attends rien des heures
pas le retour des jours 
pas le jour 
tu attends 


**

Il n’y avait pas eu 
de jours sans sable 
et tu croyais le soleil
intarissable

tu n’avais pas vu :
la lanterne est froide 


**

Partir c’est 
escalader son désarroi
sur la corde
de l’oubli

partir c’est
encore la vie
derrière soi
**

Ce qui reste
commencer chaque matin
à heure précise 
comme
reprendre à zéro 

répondre à l’oubli du temps 
à la dérive des âges 
à ta mère qui tremble 
à la généalogie du pire 
au désastre des dieux 


**

Finir de compter les heures qui restent   

**

Tu ne te résignes pas
à relâcher le bord du ciel

 

à neuf heures
ce matin
tu tiens le souffle du voilier
aller vers le chemin le plus étroit 

redessiner le mirage 


**

Tu te demandes ce qu’est
un lieu à soi
si tu dois te délaver 
t’alléger de tes promesses 


hier tu voulais savoir si
et voilà que tu ne sais plus pourquoi


Il eut fallu s’y jeter sans prévisions 

Read more from the January 2019 issue
Like what you read? Help WWB bring you the best new writing from around the world.